Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En décembre 2013, nous avions publié un article, pour expliquer pourquoi et comment nous souhaitions relancer la population de brochet au lac du Gabas. Voir l'article ci-dessous.

Aujourd'hui nous pouvons faire un premier point sur la situation dans les bassins de Reproduction Naturelle Aménagée.

Après 6 mois passés dans les bassins, les géniteurs de brochets que nous avions placés, se sont probablement reproduit. La réussite de reproduction des brochets étant sensible à beaucoup de facteurs, il n'y avait aucune certitude lorsque nous nous sommes rendus sur place, cette semaine, avec l'AAPPMA Le Pesquit et la collaboration de la mairie d'Eslourenties propriétaire du site.

L'objectif était donc de se rendre compte si la reproduction avait bien eu lieu dans les bassins. Pour cela, nous avons donc effectué un contrôle par pêche électrique dans les deux bassins.

Contrôle par pêche électriqueContrôle par pêche électrique

Contrôle par pêche électrique

Rapidement nous constatons que la reproduction a bien eu lieu dans les deux bassins !

Les brochetons sont là ! Les brochetons sont là !

Les brochetons sont là !

La taille des brochetons diffère d'un bassin à l'autre, preuve que tout ne s'est pas passé de la même manière (décalage des pontes, quantité de nourriture différente,...). Dans le premier bassin, nous avons trouvé des brochetons de 11 cm en moyenne. Dans l'autre bassin, ils sont beaucoup plus petits, plutôt 6-7 cm.

Les géniteurs capturés, ont été mesurés puis transférés dans le pré-lac du Gabas (No-Kill). Les mâles ont pris 3 cm depuis cet hiver, les femelles n'ont pas pris un seul centimètre. La production des œufs est donc privilégiée durant cette période, au détriment de la croissance. La période de reproduction n'est pas sans effet sur les géniteurs, on constate de la mortalité, avec au moins 4 individus connus. Seul une vidange complète des bassins pourra révéler le nombre de géniteurs restant.

De même pour les brochetons capturés, ils ont été transférés dans la retenue du Gabas comme prévu, mais nous ne connaissons pas encore le nombre total. Les alevins restant seront capturés lors d'une vidange complète. En effet, la pêche électrique en plan d'eau a une efficacité limitée et permet juste de faire quelques échantillonnages.

L'expérience de la reproduction naturelle aménagée est donc encourageante.

D'autres géniteurs avaient été lâchés directement dans la retenue, il faut espérer qu'ils aient pu, eux aussi, se reproduire efficacement.

Tag(s) : #Gestion

Partager cet article

Repost 0