Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivi de la qualité de l'eau : plan d'eau de Bours/Bazet

En collaboration avec l'Agence de l'eau Adour Garonne, la FNPF et l'UFBAG, un programme volontaire vient d'être mis en place afin d'effectuer un suivi de la qualité des eaux des plans d'eau du grand sud-ouest. 7 Fédération de pêche se sont lancées dans ce programme. La fédération de pêche des Hautes-Pyrénées a proposé d'étudier trois plans d'eau différents en terme d'enjeux et de fonctionnement, le tout sur trois ans.

- Le plan d'eau de Bours/Bazet : gravière d'extraction en lit fluvial

- Le lac de lourdes : Lac naturel d'origine glacière

- Le lac d'Antin : barrage d'irrigation, lac collinaire

Dans un premier temps, il s'agit de réaliser un point zéro. Le protocole est très complet, et consiste à analyser la qualité de l'eau à différentes profondeur et à différentes période de l'année. Turbidité, oxygène, température, ph, MES, azote, phosphate, ammoniaque, silice, phosphore, métaux, plancton, chlorophyle, etc.... Enfin, il est prévu également une analyse très complète du sédiment.

La barque permet de se positionner au point le plus profond du plan d'eau.

La barque permet de se positionner au point le plus profond du plan d'eau.

Le 31 mars a eu lieu la première série de prélèvements sur le plan d'eau de Bours/Bazet. Les prélèvements sont analysés par un laboratoire spécialisé mais les paramètres classiques sont mesurés sur place avec une sonde multi-paramètres.

sonde de prélèvement d'eau à différentes profondeurs

sonde de prélèvement d'eau à différentes profondeurs

Prélevements à la sonde et au filet à plancton

Prélevements à la sonde et au filet à plancton

Transfert dans les bouteilles d'analyse

Transfert dans les bouteilles d'analyse

Filtration des matières en suspension à l'aide d'une pompe à vide

Filtration des matières en suspension à l'aide d'une pompe à vide

Ces opérations seront donc renouvelées 3 fois cette année, de manière à suivre l'évolution de la qualité de l'eau au cours des saisons. Puis à nouveau dans 4 ans.

A savoir que la fédération a mené une étude similaire sur le lac de Puydarrieux l'an dernier. L'étude a également permis d'évaluer l'impact de cette retenue sur la rivière Baïsole, autant sur la qualité de l'eau que sur les invertébrés et le peuplement piscicole de la rivière. L'évaluation de la reproduction des poissons dans le lac, un marquage de sandre, et une enquête pêcheur, sont venues compléter tout cela dans le but d'établir un plan de gestion piscicole adapté.

Autres travaux sur les plans d'eau, en cours actuellement : l'étude de la végétation des berges de Puydarrieux et de l'Arrêt-Darré, en collaboration avec la CACG et le conservatoire botanique, en vue de mieux comprendre et d'optimiser les supports de ponte pour le brochet et les poissons blancs.

Tag(s) : #Gestion, #Etudes

Partager cet article

Repost 0