Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etude des proies consommées par les salmonidés surdensitairesEtude des proies consommées par les salmonidés surdensitaires

Les truites surdensitaires mangeuses de truites sauvages ?

Les introductions de salmonidés font partie des pratiques courantes et régulières des gestionnaires de la pêche. Le stade « surdensitaire » est sans doute le plus utilisé. Ces introductions de salmonidés de taille supérieure à la taille légale de capture constituent le moyen le plus efficace pour augmenter les captures des pêcheurs. Ces poissons peu méfiants permettent en effet des taux de recapture importants lorsqu’ils sont utilisés dans de bonnes conditions. Les salmonidés surdensitaires ne passent ainsi en général qu’un temps bref en milieu naturel.
Parmi les questions que posent ces introductions, le risque de prédation par ces individus introduits sur les poissons vivants naturellement dans le milieu est régulièrement mis en avant. Mais on ignore quelle est son importance réelle.
Les objectifs de cette étude sont donc de combler cette lacune, en :
- analysant les proies consommées par les salmonidés surdensitaires,
- déterminant quelle est l’importance des poissons dans ces proies,
- évaluant si la consommation de poissons et donc le phénomène de prédation, peut varier en fonction des types de cours d’eau et de leur peuplement, de l’espèce, de la durée du séjour en rivière et de la taille des salmonidés introduits.

Cette étude réalisée par la Fédération de pêche des Hautes-Pyrénées est disponible ci-dessous :

Tag(s) : #Etudes

Partager cet article

Repost 0