Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accident de vidange au Rioumajou

ACCIDENT DE VIDANGE DU BARRAGE DU RIOUMAJOU :

LES PECHEURS EN PHASE D’OBSERVATION

Les 21 et 22 juin derniers, un accident survenu pendant la vidange du barrage du Rioumajou a entrainé des départs massifs de sédiments fins et des taux de matières en suspension très importants dans le Rioumajou et la neste d’Aure, dépassant largement les valeurs autorisées. Ces deux rivières, tout comme la Garonne plus en aval ont coulé des eaux d’encre du fait des grandes quantités de sédiments schisteux évacuées du barrage.

Dès le 23, la Fédération et les AAPPMA rencontraient les responsables d’exploitation de l’ouvrage ainsi que de l’administration pour s’informer de la situation. Les représentants de la Fédération départementale et des AAPPMA de la vallée d’Aure ont ensuite été conviés à une réunion officielle faisant un point détaillé sur cet accident en présence du Sous-Préfet de Bagnères de Bigorre.

Si la Fédération départementale et les AAPPMA reconnaissent la bonne volonté du gestionnaire de l’ouvrage qui a fait preuve de transparence en envoyant régulièrement des comptes rendu durant la vidange et en mettant en place un suivi physico-chimique en aval du barrage, elles ne souhaitent pas en rester là pour autant. Elles ont simplement préféré ne pas réagir à chaud et prendre le temps de la réflexion pour une réaction proportionnée. Elles attendent notamment les résultats des études destinées à évaluer l’impact de cet accident sur la faune et l’habitat de la Neste et du Rioumajou. La Fédération a ainsi mobilisé son service technique pour réaliser des inventaires piscicoles et des analyses d’invertébrés aquatiques dans ce but. Ensuite, selon les résultats de ces études, la Fédération et les AAPPMA de la vallée d’Aure se réservent le droit de se porter partie civile ou de porter plainte.

Elles souhaitent en effet « marquer le coup », pour que cet accident puisse servir à en éviter d’autres, en prenant encore plus de précautions dans des cas comparables, voire en modifiant la nature et les caractéristiques des ouvrages dont la gestion pose trop de problèmes environnementaux.

Cet accident est d’autant plus rageant et dommageable que des indices laissaient à penser que la reproduction des truites avait été excellente en 2016 dans la Neste, de très nombreux alevins de truites ayant été capturés lors de pêches électriques de sauvegarde au printemps. Quelle proportion aura survécu à ces eaux chargées ? C’est notamment ce que doivent montrer les pêches électriques à venir.

La Fédération et les AAPPMA souhaitent également profiter de cette situation pour attirer l’attention sur les impacts de l’hydroélectricité, très développée dans notre département. Si cette énergie peut être qualifiée de renouvelable, elle n’est en est pas « propre » pour autant comme on peut parfois l’entendre. Elle constitue en effet le principal facteur limitant des rivières à truites, que ce soit à travers les réductions ou les variations de débit qu’elle induit, le blocage du transport sédimentaire ou encore les vidanges ou « transparences » qui sont réalisées régulièrement. Il reste aujourd’hui trop peu de rivières épargnées des impacts de l’hydroélectricité dans notre département et elles doivent donc absolument être préservées. Nous devons laisser des rivières naturelles aux générations futures.

Accident de vidange au Rioumajou

L'AAPPMA de Lannemezan, toujours vigilante et d'autant plus quand il s'agit de la Neste, vous propose de revenir sur cet événement en détails sur leur site internet :

Vous pouvez consulter leur rapport directement sur le lien suivant :

La Fédération de pêche et les AAPPMA du bassin Neste sont fortement mobilisé et ont d'ores et déjà commencé les opérations de terrain. Il faut noter également le travail du PETR Pays des Nestes qui par le biais de son contrat de bassin, travaille de près avec les pêcheurs afin de trouver des solutions pour diminuer les impacts des ouvrages hydro-électriques sur la Neste.

Tag(s) : #Gestion

Partager cet article

Repost 0