Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'élément le plus important pour une reproduction réussie des truites dans nos rivières, n'est pas forcément le nombre de géniteurs mais surtout l'hydrologie hivernale (occurrence de crues entre janvier et avril). Les trois dernières années n'ont pas été très favorables pour la survie des alevins avec une hydrologie particulièrement perturbée. Même s'il est parfois étonnant de voir la capacité de résistance de ces petits êtres pendant de fortes crues, ils restent tout de même fragiles pendant leurs premiers stades de vie.

Cette année, les rivières sont restées plutôt calmes à la période d'éclosion des alevins et tout laisse à penser que nous avons enfin une bonne année de reproduction. Une situation idéale que l'on attendait depuis 2013.

Repro 2016 : une tendance prometteuse

Les premières pêches d'inventaires l'ont confirmée et dernièrement c'est lors d'une pêche de sauvetage dans le haut bassin du Gave de Pau, que nous avons eu l'agréable surprise de capturer une multitude d'alevins de l'année (4-5 cm). De quoi laisser penser à une très bonne tendance générale sur le département. Les nombreux suivis programmés pour le mois de septembre viendront le confirmer.

Des centaines d'alevins

Des centaines d'alevins

Pêche de sauvetage sur 100m de rivière : 873 truites dont 85% d'alevins de l'année.

Déplacement des poissons hors zone des travaux (enrochements).

Une quantité qui montre bien la capacité naturelle de nos rivières à se renouveller à partir du moment où les conditions sont réunies.

Repro 2016 : une tendance prometteuse
Repro 2016 : une tendance prometteuse
Tag(s) : #Pêche de sauvegarde, #Gestion

Partager cet article

Repost 0