Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les importants travaux sur les barrages du secteur de Gréziolles arrivent à terme. Dès cet été, les lacs ont été abaissés de façon très importante, ce qui a provoqué certaines inquiétudes pour les pêcheurs et la Fédération, au vu du potentiel piscicole de ces lacs.

Gréziolles en travaux : le suivi

L'exploitant avait pour obligation de laisser un niveau d'eau suffisant pour le maintien en vie des poissons et la Fédération avait pris la décision de fermer la pêche dans ces conditions critiques.

Afin de suivre la situation de près, la Fédération a mis en place des sorties régulières tout l'été avec les gardes pêches, à la fois pour contrôler et prévenir d’éventuels pêcheurs par rapport à l'interdiction de pêche mais aussi pour suivre la situation pour les poissons.

Des contrôles également aux alentours jusqu'au lac d'AredounDes contrôles également aux alentours jusqu'au lac d'Aredoun

Des contrôles également aux alentours jusqu'au lac d'Aredoun

Le Président de la Fédération aussi s'est rendu plusieurs fois sur place.

Le Président de la Fédération aussi s'est rendu plusieurs fois sur place.

Rapidement les niveaux d'eau sont devenus spectaculairement bas. Et la baisse était constatée à chaque nouvelle sortie.

Gréziolles en travaux : le suiviGréziolles en travaux : le suivi
Gréziolles en travaux : le suivi

Côté barrage aval, même situation.

Gréziolles en travaux : le suiviGréziolles en travaux : le suivi
Gréziolles en travaux : le suivi
Gréziolles en travaux : le suivi

Nous avons remarqué de la dévalaison de poissons dans le ruisseau entre les deux lacs. Des poissons de toutes tailles, ombles, cristivomers, truites fario et arc-en-ciel, vairons se sont retrouvés en cohabitation exiguë dans les vasques du ruisseau. Deux spécimens de belle taille ont été retrouvés morts dans le ruisseau (1 cristivomer et 1 truite arc-en-ciel), surement en raison de la dévalaison quelque peu périlleuse.

Après avoir contacté l'exploitant pour lui faire part de notre inquiétude, il nous a indiqué que des infiltrations naturelles sont venues perturber le niveau minimal initialement prévu, mais qu'il est resté toujours de l'eau avec un renouvellement continu. En effet, nous n'avons pas observé d'autres mortalités. Les poissons ont survécu dans les poches d'eau grâce aux arrivées d'eau fraiche, une partie des poissons semble avoir dévalé, certains ont rejoins le lac aval, d'autres sont restés dans le ruisseau intermédiaire.

Les photos des poissons datent de la fin du mois d'août
Les photos des poissons datent de la fin du mois d'aoûtLes photos des poissons datent de la fin du mois d'août
Les photos des poissons datent de la fin du mois d'aoûtLes photos des poissons datent de la fin du mois d'août

Les photos des poissons datent de la fin du mois d'août

Les photos des poissons datent de la fin du mois d'août, lors de la dernière opération de contrôle mi-septembre, les niveaux commençaient à remonter dans les deux lacs.

Gréziolles en travaux : le suivi

Les poissons auront donc vécu un mauvais moment mais sans trop de casse, la saison de pêche 2017 ne sera pas impactée par ces événements. Ces lacs sont d'ailleurs au programme général des alevinages 2017, un effort supplémentaire sur le lac de Gréziolles viendra compenser la dévalaison d'une partie des poissons.

La Fédération remercie ses gardes-pêche pour leurs disponibilités ainsi que l'entreprise FFT et EDF pour leur collaboration pour limiter au mieux l'impact de leurs travaux sur la vie piscicole.

Tag(s) : #Gestion

Partager cet article

Repost 0